En général, ce sont les enfants qui désirent fêter leur anniversaire deux fois dans l’année. Pas les sextagénaire. Pourtant, la NASA, l’agence spatiale américaine, qui ne fais jamais rien comme les autres, en a bien deux. En effet, même si le décret attestant de la création de la National Aeronautics Space Administration a été signé par le président américain Dwight Eisenhower le 29 juillet 1958, l’Agence préfère considérer le 1er octobre de la même année comme sa véritable date de création (ce jour marque ses débuts opérationnels).
Ce qui fait que l’organisme spatial américain a fêté lundi son soixantième anniversaire. Soixante ans d’exploration de l’espace, d’avancées technologiques, de prouesses humaines et techniques… Soixante années à nous en mettre plein les yeux, à faire rêver les enfants du monde entier et à imaginer le monde de demain.

De l’étude de la fonte des glaces à l’envoi de sondes au-delà du Système Solaire, des recherches scientifiques sur Terre au expériences menées à bord de la Station Spatiale Internationale, des rovers qui nous envoient chaque jours des photos toutes plus belles les unes que les autres de notre voisine la planète Mars aux rapports alarmants sur l’état de notre planète à nous, la NASA intervient dans notre vie chaque jour, consciemment ou non. Pas besoin d’être un mordu d’espace, un “spacegeek”, comme on dit dans le jargon, pour être impressionné par ce que la NASA apporte à nos vies… L’Agence a même mis en ligne il y a quelques jours un site internet récapitulant toutes les innovations que nous lui devons : les LEDs, les matériaux à mémoire de forme, l’aspirateur sans fil… Si la liste exacte voud intéresse, je vous invite à visiter ce site : http://homeandcity.nasa.gov mis en ligne pour l’occasion.

Le 20 juillet 1969, alors que le monde entier avait les rivés sur la télévision pour regarder Neil Armstrong et Buzz Aldrin marcher sur la Lune pour la première fois, ce fut non seulement un exploit technique et humain considérable pour l’époque, mais surtout une prouesse qui n’a jamais été réitérée. Et c’est justement ça que la NASA s’est officiellement fixé comme objectif : de retour sur la Lune dans 10 ans, puis sur Mars dans 20 ans. Comme quoi, son soixante-dixième et son quatre-vingtième anniversaire sont assurés…

L’histoire nous dira si ces objectifs seront réalisés ou non, mais une chose est sûre, la NASA nous a fait rêver pendant soixante ans, et les soixante prochains années seront, je l’espère marquée par des aventures dignes des vingt milliards de dollars de son budget annuel…

Categories: SciencesSpace